Ma vie est formidable,

vos plantes vertes sont magnifiques !

mercredi 27 octobre 2010

673. Poème pour son poney qui est méchant

Je ne sais même pas s'il me reste des lecteurs, vu qu'à leur place j'aurais viré le flux RSS de ma liste depuis des lustres. Peu importe, vous le savez, ce n'est pas pour vous que j'écris mais pour moi, alors hein, bon. Non mais !

Et donc, pour se remettre en selle après tant de temps, quoi de mieux que de choisir pour thème un équidé ?

Inspiré par la production de M'dame Jo (qui a suivi l'idée d'Artypop) , et même si je ne suis pas un blogueur professionnel (bien que moi aussi des fois je croise M'sieur Raph Flipflap de Bonpourtonpoil et pas que sur fayyyyyceubook), je me suis dit qu'il ne fallait pas passer à côté de l'occasion d'apporter ma pierre contributive à l'édifice littéraire de l'amitié -- ou amical de la littérature, c'est poney blanc et blanc poney.

[EDIT : vous pouvez aussi aller voir directement ce que nous a fait La Fille et la production plus visuelle de Mlle Cassis.]

Trève de blabla et place aux alexandrins (puisqu'il faut toujours quelques vers avant de me lancer).


     Poème pour son poney qui est méchant

Poney, tu es méchant, qui peut donc le nier ?
Tu nous montres les dents, tu t'apprêtes à ruer,
Tu n'en fais qu'à ta guise et tu te ris de tous
Cumulant les bêtises, semant partout la frousse.

Souviens-toi seulement quand tu es arrivé :
Bon avec les enfants, si doux à câliner,
Tu n'étais que guimauve, un vrai doudou mignon !
Bien loin du présent fauve qui nous fout les jetons.

On pouvait te monter, ce sans craindre de choir
Et même te peigner du matin jusqu'au soir
Ô petit Poney M, t'étais mon Daddy Cool
Une petite crème, on n'avait pas les boules

Quand tu étais petit, c'était tout mon malheur
Tu étais trop gentil, pas moyen de faire peur.
On se moquait de nous, mais regarde aujourd'hui :
Je suis tout aussi fou, or, là c'est moi qui ris !

J'ai enfin le plaisir d'avoir dans mon jardin
Un pannonceau à lire ne manquant pas de chien
C'est écrit "Attention ! Poney méchant" en gros
Pour éloigner les cons, les glandus, les blaireaux.

Je ne suis pas peu fier de t'avoir fait changer
Que pourrais-je encore faire pour t'améliorer ?
Tu nous montres les dents, tu t'apprêtes à ruer,
Poney, tu es méchant, qui peut donc le nier ?

Posté par anceps à 01:59 - Mes textes - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    M'dame Jo :

    Superbe!

    Si j'ai écrit un haiku, c'est parce que je suis une tire au flanc qui ne sait compter que jusqu'à 5 et des fois 7. Je ne suis pas sûre d'être capable de toutes ces strophes et de tous ces alexandrins!

    Posté par M'dame Jo, mercredi 27 octobre 2010 à 07:31
  • raph :

    C'est beau.

    Posté par raph, mercredi 27 octobre 2010 à 10:26
  • funambuline :

    Quel talent !

    Posté par funambuline, mercredi 27 octobre 2010 à 10:38
  • Francis Beaumont :

    Ouuuahhh, bel, bel, bel!

    Posté par Francis Beaumont, mercredi 27 octobre 2010 à 10:39
  • La Fille :

    Ah bah merci de m'avoir oubliée, hein.

    Posté par La Fille, mercredi 27 octobre 2010 à 10:43
  • mlle-cassis :

    @LaFille T'es rien qu'une jalouse! (moi aussi j'ai été négligée)

    Posté par mlle-cassis, mercredi 27 octobre 2010 à 10:49
  • anceps :

    @M'dame Jo, c'est plus dur en fait de faire un bon haiku. Devoir condenser en si peu de mots une idée, réussir à faire passer le message en disant suffisamment, c'est une gageure !
    C'est pas pour rien que les geeks adorent

    @Raph, merci, toi aussi

    @Funambuline et Francis : merci, merci. Vous êtes tous trop bons, parce que c'est quand même pas de la haute littérature. À choisir, je préfère quand je me suis lâché sur un sujet qui me tenais à coeur, genre http://anceps.canalblog.com/archives/2008/06/10/9517778.html (tiens, je vais faire une catégorie textes, ça fait déjà trois billets à mettre dedans avec http://anceps.canalblog.com/archives/2007/08/29/6030743.html le début d'une vocation, quoi.)

    @La Fille et Mlle Cassis (que je doute aussi d'être une fille, mais ne dites rien !): je voulais juste qu'on profitât plus de ce don de Dieu que sont les liens HTML, en ne donnant qu'un point de départ d'une liste offrant au lecteur le vertige d'un surf sur la vague des découvertes inattendues au fil des billets liés l'un à l'autre, réminiscence de chaînes téléphoniques d'un autre âge où les natels n'existaient pas. (Ou alors je suis juste une grosse faignasse )

    Posté par anceps, mercredi 27 octobre 2010 à 11:10
  • lôtre :

    Vos pentes vertes sont magnifiques
    y voit on souvent fier et clodiquant
    un poney méchant poussé par le vent
    défiant les ânes non loin de Lausanne
    et mordant les veaux du canton de vaud

    Vous me rappelez mon ami Pierre Dominique, les Suisses sont des poêtes guerriers

    Posté par lôtre, mercredi 27 octobre 2010 à 11:26
  • artypop : Magique

    D'une beauté étourdissante. Et quelle maîtrise du nombre exact de pieds ! Tu mérites bien t'intégrer la ligue des blogueurs professionnels.

    Posté par artypop, mercredi 27 octobre 2010 à 12:28
  • M'dame Jo :

    Et voilà comment faire exploser ses stats en une journée

    (Geek, moi?)

    Posté par M'dame Jo, mercredi 27 octobre 2010 à 19:46
  • TT02 :

    GrrrGRRR GGRrrr
    (Heu pardon je discute avec le bestiau)

    GrGRRR...

    Posté par TT02, mercredi 27 octobre 2010 à 21:17
  • anceps :

    Tiens, puisque Artypop parle de comptage de pieds, et pour en faire un de nez à ceux qui sont perdus avec les chiffres (et qui seraient bien inspirés d'aller voir mon billet du jour) :

    Quelle proportion de gens sur terre, en gros, ont plus de pieds que la moyenne ?

    Si vous savez répondre, alors c'est que vous savez, vous aussi, compter les pieds

    Posté par anceps, jeudi 28 octobre 2010 à 11:34

Poster un commentaire

Le nom et l'e-mail sont obligatoires (et un message aussi, d'ailleurs).

L'e-mail n'est pas rendu public sur le site.










(Mettre au maximum 2 liens par commentaire.)